[cinema] « Sugar Man » de Malik Bendjelloul

« Sugar Man » de Malik BendjelloulAir sur lequel j’ai un jour immédiatement flashé et qui donne le titre à ce film. Un film-documentaire plutôt, magnifiquement bien ficelé, et qui raconte l’histoire de Sixto Rodriguez, surnommé Jesus, d’origine mexicaine, dont le parcours fut d’une incroyable ironie.

Au début des années 70 Rodriguez, un ouvrier pauvre de Détroit, enregistre deux albums. Du folk rock à texte plus que subtil, dont l’univers rappelle celui de Bob Dylan, qu’enrichit sa voix chaude. Superbe. Bizarrement le succés ne suit pas, son label sombre, et plus personne n’entend parler de lui. Le type se serait immolé sur scène et un voile de mystère parachève la légende. Fin du premier round.

Très loin de là, en Afrique du sud et sans qu’il le sache pourtant, son image est devenue une icône. En plein Apartheid, dans un pays privé de culture US et fermé à toute contestation, ses titres sont une déflagration. L’album Cold fact se vend sous le manteau à plus de 500 000 exemplaires, le succés est foudroyant mais le doute subsiste. Qu’est-il devenu?

La troisième partie est le récit de cette enquête menée par un de ses fans aidé d’un journaliste, et je ne vous la révèlerai pas de peur de gâcher la magie de ce film qui m’a passionnée de bout en bout et a gardé jusqu’à la fin toute son aura. Jesus ressuscité? Fable réelle ou réalité fictionnelle? Ce qui est sûr c’est que l’homme fascine, autant par son humilité que par son talent. Moins on en sait, plus pure est l’émotion, donc un seul conseil, courez y s’il passe encore.. Un petit bijou ce film !!!

Mais surtout écoutez…